Recette de la semaine.

Publié le par Bruno

La Flammekueche Alsacienne.

Ingrédients pour la pâte:

150 gr de farine, 60 ml d'eau tiède, une pincée de sel et une 1/2 cuillère à soupe d'huile d'olive.

Préparation:

Faire une boule avec tous les ingrédients et l'étaler très finement.

Ingrédients pour la garniture:

1 gros oignon émincé très fin, 200 gr de lardons coupés en lanières, 100 gr de crème fraîche épaisse, 100 gr de fromage blanc et poivre du moulin.

Préparation:

Mélangez crème fraîche et fromage blanc, poivrez. Couvrez la pâte avec la préparation en laissant 2 cm de bord, répartissez l'oignon émincé et les lardons.

Mettre au four très chaud (température maximale) sur une pierre si possible (idéalement dans un four à bois) environ 15 minutes jusqu'à ce que les bords commencent à roussir légèrement.

Recette simple, économique et délicieuse !

Bon appétit !

Recette de la semaine.

La tarte flambée remonte à l’habitude des paysans de faire cuire leur pain toutes les deux ou trois semaines. C’était alors une petite fête et, pour la marquer, la pâte qui restait après la préparation des miches était étalée et recouverte de lait caillé "sürmellich" (plus tard de fromage blanc, d'oignons et de lardons) et le tout était passé pendant quelques minutes au four. Les tartes flambées étaient alors présentées sur une planche à découper en bois de boulanger, et étaient découpées en rectangle. Après avoir rapidement détaché les bords un peu noircis, chacun roulait sa part et la mangeait brûlante avec les doigts. C'est d'ailleurs toujours ainsi que les Alsaciens la mangent, même au restaurant : avec les doigts.

La cuisson traditionnelle du pain dans un four à bois en pierre se prêtait à la cuisson de ces flammekueches : immédiatement après le chauffage du four au feu de bois, celui-ci était trop chaud pour y faire cuire le pain. Il fallait attendre qu'il atteigne la température correcte. La température était à ce moment idéale pour faire cuire les tartes flambées. On repoussait les braises, on glissait la fine tarte, et en 2 à 3 minutes, elle était prête lorsque ses bords léchés par les flammes commençaient à noircir.

Contrairement à l'idée qu'on peut se faire de ce plat typique, la tarte flambée n'est apparue dans les restaurants de Strasbourg qu'à la fin des années 1960, après la mode des pizzerias. Les premiers qui régalaient cette nouvelle spécialité, étaient des restaurants de campagne, notamment du Kochersberg, qui n'ouvraient que les samedis et dimanches soir, la tarte flambée étant un plat simple généralement fait à la maison.

L'essor du tourisme a popularisé ce plat et, aujourd’hui, de nombreux établissements le proposent non seulement dans le Kochersberg, qui passe pour le berceau de la flammekueche, mais aussi dans toute l’Alsace (parfois agrémentée de Munster dans le Haut-Rhin) et aussi de l'autre côté du Rhin, dans le pays de Bade, ainsi qu'en Moselle germanophone où la base n'est pas du fromage blanc mais de la crème. Il existe même des chaînes de restaurants centrées autour de ce produit.

Dans la restauration et dans l'industrie alimentaire, le terme flammekueche s'est généralisé dès les années 1990, tandis que l'appellation "tarte flambée", trop ambiguë, tombait en désuétude. (Source Wikipédia)

On parle même de tarte "flammée" car dans les fours à bois les flammes venaient lécher la tarte d’où son nom.

 

Publié dans Recette de la semaine

Commenter cet article

Bernadette 15/10/2016 16:37

Sans four à bois , ni pierre, elle sera très bonne à déguster, Merci Marie et Bruno, Bises.

Didine 15/10/2016 03:53

Ok merci y a pu qu'à alors!!!

lempereur Hélène 14/10/2016 22:45

C'est le met préféré de mon. Fiston merci de me rappeler la recette bises à vous deux

Didine 14/10/2016 08:18

Petite question il n'y a pas de levure dans la pâte? Bonne journée

Bruno 14/10/2016 11:17

non non pas de levure indique Marie (recette de la ferme d' Hohrod) testée et approuvée ! idem oignons et lardons ne doivent pas être cuits au préalable mais surtout coupés très finement.