Le mercure s'affole.

Publié le par Bruno

Le soleil écrase tout le pays.

Comme chaque année, le plan national canicule, avec son premier niveau de " veille saisonnière " a été activé le 1er juin dernier. Météo France prévoit de fortes chaleurs dans les prochains jours.

Quelques bons réflexes pour protéger sa santé et prendre soin de son entourage en cas de canicule:

Durant la période estivale, la France peut être confrontée à des épisodes de canicule, qui se caractérisent par des températures très élevées le jour et la nuit se prolongeant au moins trois jours consécutifs.
Pour rappel, les conseils de prévention en période de canicule :

– Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
– Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
– Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
– Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;
– Évitez les efforts physiques ;
– Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
– Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

En toute situation, ne pas hésiter à demander conseil à son médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple)

Le plan national canicule 2017 est organisé en quatre niveaux d’alerte, qui correspondent chacun à des actions de prévention et de gestion spécifiques. Le niveau "veille saisonnière" activé depuis le 1er Juin se caractérise par la mobilisation en amont des services de l'état en région (préfectures, ARS*...) Ceux-ci mettent en place des actions de prévention et de communication adaptées et renforcées, pour la population et particulièrement pour les personnes âgées, isolées, en situation de handicap, de précarité ou sans abri, avec des pathologies préexistantes, les femmes enceintes, jeunes enfants, travailleurs en extérieur...

Chaque commune met en place un registre nominatif pour répertorier les personnes âgées et personnes en situation de handicap qui en font la demande. Les personnes inscrites seront contactées et suivies en cas de fortes chaleurs.

ARS: Agence régionale de santé.

Le mercure s'affole.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article