Damien cultive la pomme de terre sur son exploitation du Tilloy.

Publié le par Bruno

La Picardie est une terre agricole par excellence avec prédominance des grandes cultures (céréales, betteraves à sucre...) Le secteur agroalimentaire est l'un des plus importants de la France métropolitaine.

  Les céréales occupaient 59,4 % des terres arables en Picardie en 2017, les betteraves industrielles 14 %, les oléagineux (colza, tournesol, etc.) 11 %, les pommes de terre et légumes frais 6,1 %, les légumes secs et protéagineux (pois, luzerne, etc.) 2,11 %, et les fourrages annuels 3,83 %. Par exemple, notre région est la première productrice de betteraves sucrières en France, et la deuxième pour le blé tendre et les pommes de terre. Elle est la seconde pour le lin textile, derrière la Normandie.

(Sources Picardie Avenir octobre 2019)

L'heure de la récolte.

Il a d'abord fallu prévoir un lieu de stockage répondant aux normes de sécurité sanitaire importantes, exigées par l'entreprise qui gère la transformation et la vente des pommes de terre en France et dans le monde. 

Le hangar ventilé de stockage.

Trois tunnels ajourés sont disposés au sol sous le futur silo dans lesquels trois gros ventilateurs pulseront de l'air pour aérer le stockage.

Trois tunnels ajourés sont disposés au sol sous le futur silo dans lesquels trois gros ventilateurs pulseront de l'air pour aérer le stockage.

Les machines sont installées.

Un audit minutieux a validé la conformité des installations et autorise au démarrage de l'entreprise dès que les conditions météorologiques le permettront.

L'installation du déterreur et du convoyeur.

La pré-trémie de réception de pomme de terre est conçue pour réceptionner très rapidement la récolte et alimenter de manière régulière le déterreur. La pré-trémie de réception de pomme de terre (tapis souple jaune) permet également de réduire les dommages causés aux tubercules par la limitation de la hauteur de chute entre la benne et le déterreur pour un travail en douceur.
La pré-trémie de réception de pomme de terre est conçue pour réceptionner très rapidement la récolte et alimenter de manière régulière le déterreur. La pré-trémie de réception de pomme de terre (tapis souple jaune) permet également de réduire les dommages causés aux tubercules par la limitation de la hauteur de chute entre la benne et le déterreur pour un travail en douceur.
La pré-trémie de réception de pomme de terre est conçue pour réceptionner très rapidement la récolte et alimenter de manière régulière le déterreur. La pré-trémie de réception de pomme de terre (tapis souple jaune) permet également de réduire les dommages causés aux tubercules par la limitation de la hauteur de chute entre la benne et le déterreur pour un travail en douceur.

La pré-trémie de réception de pomme de terre est conçue pour réceptionner très rapidement la récolte et alimenter de manière régulière le déterreur. La pré-trémie de réception de pomme de terre (tapis souple jaune) permet également de réduire les dommages causés aux tubercules par la limitation de la hauteur de chute entre la benne et le déterreur pour un travail en douceur.

Le tapis achemine les pommes de terre sur ces différents rouleaux réglables qui assurent dans un premier temps le déterrage, puis leur espacement déterminera le calibrage des tubercules.

Damien cultive la pomme de terre sur son exploitation du Tilloy.

L'élévateur répartiteur assure le transport en douceur sur le lieu du stockage.

D'une longueur d'environ 15 mètres, cette machine dispose les pommes de terre dans le fond du silo de droite à gauche, de bas en haut des murs pour garnir automatiquement le silo grâce à des sondes disposées à son extrémité. Ce convoyeur télescopique se rétracte automatiquement au fur et à mesure du remplissage du silo.

A l'extrémité du tapis roulant des capteurs déterminent le positionnement du convoyeur.
A l'extrémité du tapis roulant des capteurs déterminent le positionnement du convoyeur.
A l'extrémité du tapis roulant des capteurs déterminent le positionnement du convoyeur.
A l'extrémité du tapis roulant des capteurs déterminent le positionnement du convoyeur.

A l'extrémité du tapis roulant des capteurs déterminent le positionnement du convoyeur.

Vidéo sur le fonctionnement de ce type de machine agricole en action.

"Le mauvais temps, c’est le temps qui dure longtemps".

Le vieil adage paysan n’a jamais été aussi vrai.

Après des semaines, des mois sans une goutte d'eau, il pleut sans discontinuer dans notre région retardant l'arrachage des pommes de terre sur des terres détrempées.

Merci à Damien pour cette visite intéressante sur son exploitation du Tilloy et bonne nouvelle, le beau temps devrait bientôt revenir...

Publié dans Divers, Découverte, Photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annie MERIAUX 14/10/2020 10:04

c'est vraiment un super reportage !! Toutes les questions que l 'on pouvait se poser, ont trouvées une réponse ! Bravo BRUNO et merci ! c' était vraiment très intéressant !! bisou.