Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photos prises en septembre 2011, lors d'un baptême de l'air avec nos petits

Publié le par Bruno

Photos prises en septembre 2011, lors d'un baptême de l'air avec nos petits enfants . (environ 500 m d'altitude )

Une partie du village ! manque les hameaux de Bellecour et du Tilloy
Une partie du village ! manque les hameaux de Bellecour et du Tilloy
Une partie du village ! manque les hameaux de Bellecour et du Tilloy

Une partie du village ! manque les hameaux de Bellecour et du Tilloy

Partager cet article

Repost0

Article publié depuis Overblog

Publié le par Bruno

Mon village ( juin 2011 )

Partager cet article

Repost0

Ce village a donc une histoire ...

Publié le par Bruno

Que s'est-il passé ici ?

A l'époque romaine, Ramorum Curtis serait le nom de ce village.

En 917, c'est une dépendance de la paroisse de Thorigny, de l'abbé de Vermand. Les chanoines de Cambrai régissaient Thorigny, ce qui donne à penser que les noms de Lesdins et de Tilloy sont empruntés à ceux de deux villages proches de Cambrai.

Le village est mentionné dans un acte de 1040, au XIIème, il appartenait à Godefroi, puîné des seigneurs de Guise, mais il le donna en 1163 à l'abbaye de Longpont. En 1185, cette partie du Vermandois est réunie à la couronne par Philippe- Auguste et passe sous l'autorité quasi-souveraine des prélats de Noyon.

RUMALCURTH en 1140 RAMULCURT en 1146

ROUMANCOURT en 1168 ROMAUCOURT en 1248

REMERCOURT en 1409 REMAULCOURT en 1591

REMAULTCOURT en 1614 ...

vous voyez que c'est par des chemins sinueux ... que nous sommes ... REMAUCOURT devenus !

Souvenez-vous ... Voici quelques noms de seigneurs de REMAUCOURT :

en 1155, Guy de Remaucourt, en 1122, Alond de Remaucourt, chevalier , en 1630, Jean Lefèbure, seigneur de Lestang et de Remaucourt, en 1770, M. de Boisville et, en 1787,M. de Chauvenet...

Grâce à l'exposition générale du village au sud, la vigne est cultivée à Remaucourt ...Cela doit donner tout de même, un breuvage d'une sérieuse acidité!!!

En 1698, l'on dénombre 180 habitants... Depuis lors, la population augmente pour atteindre 368 habitants en 1861, et 405, en 1910. A cette date, Francis Roger, l'apiculteur, Léon Roger, l'aubergiste et marchand de charbon, le charron Befve, le maréchal Venet et le bourrelier Hadangue, à coup sûr, se rencontrent ( souvent ? ) dans l'un ou l'autre des trois estaminets du village ( Chassin, Couillard qui vend aussi le tabac...et Emilie Denoyon). Vous imaginez quelques joyeuses soirées !

Plus près de nous, ce sont les guerres qui marquèrent l'histoire de la commune.

Au tout début du conflit, le 28 août 1914, meurt à Bellenglise, l'instituteur Charles Collin. Le hameau de Bellecour se situant sur la route de l'invasion qui va de Saint-Quentin au Cateau, cela lui valut quelques moments tragiques. En 1918, fort point d'appui de la ligne Hindenburg, il fut enlevé le 8 octobre 1918 par le 173ème Régiment d'Infanterie, relayant les chasseurs des 13ème, 14ème, et 54ème bataillons, arrêtés devant ses défenses. Au total, plus de 1500 morts, tant allemands que français, et plus de 500 prisonniers furent dénombrés, sur ce seul point.

Immédiatement après la guerre de 14-18, la population, qui n'est que de 234 habitants en 1921 passe soudain à 315 en 1926. La reconstruction se fait grâce à l'arrivée d'étrangers.

Bombardé en 1940 par la Luftwaffe, Bellcour fut incendié en 1944 par l'aviation d'assaut américaine.

Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la population s'accroît et passe de 255 habitants en 1946 jusqu'à atteindre 420 en 1984 et ... 400 habitants ( environ ) aujourd'hui.

Partager cet article

Repost0

REMAUCOURT 02100 PICARDIE

Publié le par Bruno

REMAUCOURT 02100  PICARDIE

Où sommes nous ?

Le village de Remaucourt est situé à sept kilomètres au Nord de Saint - Quentin, et à 81 mètres d'altitude! Ses deux hameaux, assez éloignésde lui, sont au Nord, Bellecour situé à 116 mètres au dessus du niveau de la mer, et au Sud, le Tilloy, à 126 mètres.

Il est blotti, au fond de la vallée de la Somme, quatre kilomètres en aval de la source, et de la rigole du noirieu. Cette vallée est aussi le lieu de passage de la voie ferrée Paris- Bruxelles.

Le territoire communal se compose de 616 hectares de terre argilo-calcaire, répartis pour l'essentiel en 500 hectares de culture, 64 de pâtures et 25 de bois.

Le village dispose d'arbres en assez grand nombre pour lui donner un " charme verdoyant " !

Lorsqu'on regarde le ciel, celui -ci prend la forme d'un papillon *

c'est pourquoi, enrubanné de la Somme, l'emblème de Remaucourt est ainsi constitué.

Parrallèle à la Somme, la rigole du Noirieu, longue de 2o kilomètres, alimente en eau le canal de Saint-Quentin à partir de l'Oise. Elle fût construite sous Napoléon.

L'église se nomme Saint Géry, il mourut à 39 ans en 594, il était évêque de Cambrai.

L'exposition plein sud et sa déclive a permis à cette rive de la Somme la culture de la vigne.

Ces Remaucourtois vignerons avaient une solide réputation !

Partager cet article

Repost0