Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des réserves pour l'hiver...

Publié le par Bruno

"On n'attire pas les mouches avec du vinaigre."

Des réserves pour l'hiver...
Des réserves pour l'hiver...
Des réserves pour l'hiver...

Initialement prévue pour les écureuils, la mangeoire a subi une petite transformation afin d'éviter son pillage bien en règle par les geais, pics épeiches...

Avec l'arrivée de l'automne, c'est le moment de ramasser des glands d'un beau chêne derrière la maison, des noisettes, et bientôt des noix pour assurer l'approvisionnement l'hiver prochain de la mangeoire à écureuil. Condition sine qua non pour espérer faire des photos de nos petits rongeurs arboricoles.

Le garde-manger est bien rempli.
Le garde-manger est bien rempli.
Le garde-manger est bien rempli.

Le garde-manger est bien rempli.

Des réserves pour l'hiver...
Des réserves pour l'hiver...

L'envol d'une buse variable dans les chaumes.

C'est le plus grand des oiseaux de proie que l'on peut voir de manière régulière. Elle est le plus souvent aperçue en vol ou perché sur des piquets de clôture, et ne s'observe que rarement au sol. La buse variable présente un plumage à coloration variable : dessous du corps et tête presque tout blanc à brun foncé avec intermédiaires ; dessus brun foncé ou teinté de roussâtre. La coloration n'a rien à voir ni avec l'âge ni avec le sexe. Quand elle est perchée, son plumage apparaît très brun. Un gros plan permet de distinguer le bec crochu et les plumes entourant les pattes, qui sont caractéristiques des grands oiseaux de proie. Elle est reconnaissable au plumage brun de ses larges ailes (dessinant souvent un V) et à sa courte queue arrondie. En vol, les ailes, souvent largement déployées en éventail, paraissent plus longues que celles de la corneille et plus larges, ressemblant à celles de l'épervier et sa queue paraît relativement courte.

Elle se nourrit de petits animaux vivant au niveau du sol, d'une taille allant jusqu'à celle d'un jeune lapin. Principalement des micromammifères (campagnols), des lapins, des jeunes oiseaux pris au nid (merles, grives, geais). À défaut des grenouilles, des reptiles (couleuvres, vipères), des vers de terre et des insectes. Cet oiseau ne dédaigne pas les charognes. Quand il y a pullulation de campagnols des champs (Microtus arvalis), s'en nourrit presque exclusivement.

(Source oiseau-libre.net)
 

Champ au Tilloy
Champ au Tilloy
Champ au Tilloy
Champ au Tilloy
Champ au Tilloy

Champ au Tilloy

Publié dans Flore et faune, Photos, Nature

Partager cet article

Repost0

Info Mairie.

Publié le par Bruno

Info Mairie.

Partager cet article

Repost0

L'agglo du Saint-Quentinois propose un week-end ciné sous les étoiles.

Publié le par Bruno

L'agglo du Saint-Quentinois propose un week-end ciné sous les étoiles.

Publié dans Info à diffuser

Partager cet article

Repost0

Toujours bon à savoir.

Publié le par Bruno

Info Ministère de l'Intérieur.

Info Ministère de l'Intérieur.

Vous constatez sur votre relevé bancaire un achat en ligne dont vous n'êtes pas à l'origine ? Signalez la transaction frauduleuse sur la plateforme Perceval, c'est plus simple et plus pratique.

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Infos-pratiques/Perceval-un-teleservice-pour-signaler-en-ligne-une-fraude-a-la-carte-bancaire

Publié dans Info à diffuser

Partager cet article

Repost0

Découverte d'ossements humains à Remaucourt... Le 9 décembre 1853.

Publié le par Bruno

Découverte d'ossements humains à Remaucourt... Le 9 décembre 1853.

Publié dans Histoire du village

Partager cet article

Repost0