Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

23 articles avec decouverte

Travaux des champs au Tilloy.

Publié le par Bruno

Une belle météo ce lundi, c'est aussi le jour qu'a choisi Damien pour rentrer sa récolte de pommes de terre.

Une fois encore, il va falloir faire vite car dès demain une dégradation du temps est déjà annoncée. Les agriculteurs ont des journées bien remplies en ce moment, avec l'arrachage des betteraves et la préparation des terres pour les semis d'hiver.

Nous avons vu dans l'article du blog du 14 octobre dernier que la zone de stockage ainsi que les machines étaient prêtes à recevoir les pommes de terre fraîchement arrachées.

Visite sur le site d'arrachage.

Travaux des champs au Tilloy.
Travaux des champs au Tilloy.

Une puissante automotrice à quatre rang tourne depuis ce matin.

Travaux des champs au Tilloy.
Travaux des champs au Tilloy.
Travaux des champs au Tilloy.

Les pommes de terre sont arrachées et déjà bien débarrassées de la terre collante. L'automotrice est capable de stocker jusqu'à 8 tonnes de tubercules avant de les envoyer dans la benne du tracteur.

Drôle de machine une arracheuse de pommes de terre ! Plus de 15 m de long...

Drôle de machine une arracheuse de pommes de terre ! Plus de 15 m de long...

Vidéo démo arracheuse de pommes de terre AVR Puma 3 en action.

Une noria de tracteurs acheminent les pommes de terre vers le silo de stockage.

Travaux des champs au Tilloy.
Travaux des champs au Tilloy.

Les remorques chargées sont ensuite vidées dans le déterreur, installé dans le hangar.

Le déterreur Grimme reçoit les pommes de terre, les nettoie, les trie et les envoie sur le tapis roulant vers le silo de stockage.
Le déterreur Grimme reçoit les pommes de terre, les nettoie, les trie et les envoie sur le tapis roulant vers le silo de stockage.
Le déterreur Grimme reçoit les pommes de terre, les nettoie, les trie et les envoie sur le tapis roulant vers le silo de stockage.
Le déterreur Grimme reçoit les pommes de terre, les nettoie, les trie et les envoie sur le tapis roulant vers le silo de stockage.
Le déterreur Grimme reçoit les pommes de terre, les nettoie, les trie et les envoie sur le tapis roulant vers le silo de stockage.

Le déterreur Grimme reçoit les pommes de terre, les nettoie, les trie et les envoie sur le tapis roulant vers le silo de stockage.

Le déterreur en action.

Les pommes de terre sont débarrassées une ultime fois de la terre et de quelques rares racines restantes. 

Direction le contrôle visuel ultime sur le tapis roulant avant le stockage.
Direction le contrôle visuel ultime sur le tapis roulant avant le stockage.
Direction le contrôle visuel ultime sur le tapis roulant avant le stockage.
Direction le contrôle visuel ultime sur le tapis roulant avant le stockage.

Direction le contrôle visuel ultime sur le tapis roulant avant le stockage.

Les tunnels de ventilation au sol se couvrent au fur et à mesure du dépôt. Par ces conduites, un air pulsé assurera l'aération du silo.

Une visite bien intéressante ! Merci à Damien pour son accueil et sa disponibilité.
Une visite bien intéressante ! Merci à Damien pour son accueil et sa disponibilité.

Une visite bien intéressante ! Merci à Damien pour son accueil et sa disponibilité.

Publié dans Divers, Découverte, Photos

Partager cet article

Repost0

Damien cultive la pomme de terre sur son exploitation du Tilloy.

Publié le par Bruno

La Picardie est une terre agricole par excellence avec prédominance des grandes cultures (céréales, betteraves à sucre...) Le secteur agroalimentaire est l'un des plus importants de la France métropolitaine.

  Les céréales occupaient 59,4 % des terres arables en Picardie en 2017, les betteraves industrielles 14 %, les oléagineux (colza, tournesol, etc.) 11 %, les pommes de terre et légumes frais 6,1 %, les légumes secs et protéagineux (pois, luzerne, etc.) 2,11 %, et les fourrages annuels 3,83 %. Par exemple, notre région est la première productrice de betteraves sucrières en France, et la deuxième pour le blé tendre et les pommes de terre. Elle est la seconde pour le lin textile, derrière la Normandie.

(Sources Picardie Avenir octobre 2019)

L'heure de la récolte.

Il a d'abord fallu prévoir un lieu de stockage répondant aux normes de sécurité sanitaire importantes, exigées par l'entreprise qui gère la transformation et la vente des pommes de terre en France et dans le monde. 

Le hangar ventilé de stockage.

Trois tunnels ajourés sont disposés au sol sous le futur silo dans lesquels trois gros ventilateurs pulseront de l'air pour aérer le stockage.

Trois tunnels ajourés sont disposés au sol sous le futur silo dans lesquels trois gros ventilateurs pulseront de l'air pour aérer le stockage.

Les machines sont installées.

Un audit minutieux a validé la conformité des installations et autorise au démarrage de l'entreprise dès que les conditions météorologiques le permettront.

L'installation du déterreur et du convoyeur.

La pré-trémie de réception de pomme de terre est conçue pour réceptionner très rapidement la récolte et alimenter de manière régulière le déterreur. La pré-trémie de réception de pomme de terre (tapis souple jaune) permet également de réduire les dommages causés aux tubercules par la limitation de la hauteur de chute entre la benne et le déterreur pour un travail en douceur.
La pré-trémie de réception de pomme de terre est conçue pour réceptionner très rapidement la récolte et alimenter de manière régulière le déterreur. La pré-trémie de réception de pomme de terre (tapis souple jaune) permet également de réduire les dommages causés aux tubercules par la limitation de la hauteur de chute entre la benne et le déterreur pour un travail en douceur.
La pré-trémie de réception de pomme de terre est conçue pour réceptionner très rapidement la récolte et alimenter de manière régulière le déterreur. La pré-trémie de réception de pomme de terre (tapis souple jaune) permet également de réduire les dommages causés aux tubercules par la limitation de la hauteur de chute entre la benne et le déterreur pour un travail en douceur.

La pré-trémie de réception de pomme de terre est conçue pour réceptionner très rapidement la récolte et alimenter de manière régulière le déterreur. La pré-trémie de réception de pomme de terre (tapis souple jaune) permet également de réduire les dommages causés aux tubercules par la limitation de la hauteur de chute entre la benne et le déterreur pour un travail en douceur.

Le tapis achemine les pommes de terre sur ces différents rouleaux réglables qui assurent dans un premier temps le déterrage, puis leur espacement déterminera le calibrage des tubercules.

Damien cultive la pomme de terre sur son exploitation du Tilloy.

L'élévateur répartiteur assure le transport en douceur sur le lieu du stockage.

D'une longueur d'environ 15 mètres, cette machine dispose les pommes de terre dans le fond du silo de droite à gauche, de bas en haut des murs pour garnir automatiquement le silo grâce à des sondes disposées à son extrémité. Ce convoyeur télescopique se rétracte automatiquement au fur et à mesure du remplissage du silo.

A l'extrémité du tapis roulant des capteurs déterminent le positionnement du convoyeur.
A l'extrémité du tapis roulant des capteurs déterminent le positionnement du convoyeur.
A l'extrémité du tapis roulant des capteurs déterminent le positionnement du convoyeur.
A l'extrémité du tapis roulant des capteurs déterminent le positionnement du convoyeur.

A l'extrémité du tapis roulant des capteurs déterminent le positionnement du convoyeur.

Vidéo sur le fonctionnement de ce type de machine agricole en action.

"Le mauvais temps, c’est le temps qui dure longtemps".

Le vieil adage paysan n’a jamais été aussi vrai.

Après des semaines, des mois sans une goutte d'eau, il pleut sans discontinuer dans notre région retardant l'arrachage des pommes de terre sur des terres détrempées.

Merci à Damien pour cette visite intéressante sur son exploitation du Tilloy et bonne nouvelle, le beau temps devrait bientôt revenir...

Publié dans Divers, Découverte, Photos

Partager cet article

Repost0

Le Corentin, voilier de cabotage.

Publié le par Bruno

C'est un lougre, c'est à dire un trois-mâts gréé de voiles au tiers. A quai dans le port de Concarneau, le Corentin est la réplique exacte des bateaux marchands du 18e et 19e siècles. Il a été construit selon les méthodes traditionnelles. Depuis 1992, date de sa mise à l’eau sur les quais de Locmaria à Quimper, il se reconnait à ses trois mâts et au fin liseré jaune qui souligne sa coque noire.

Pendant la période estivale, l'équipage du Corentin propose de vous embarquez vers les îles Glénan pour une traversée qui dure environ deux heures.
Pendant la période estivale, l'équipage du Corentin propose de vous embarquez vers les îles Glénan pour une traversée qui dure environ deux heures.
Pendant la période estivale, l'équipage du Corentin propose de vous embarquez vers les îles Glénan pour une traversée qui dure environ deux heures.
Pendant la période estivale, l'équipage du Corentin propose de vous embarquez vers les îles Glénan pour une traversée qui dure environ deux heures.

Pendant la période estivale, l'équipage du Corentin propose de vous embarquez vers les îles Glénan pour une traversée qui dure environ deux heures.

La chapelle des trois Marie.

(XVe et XVIe siècles)

 

Le Corentin, voilier de cabotage.

"Située au village de Trémorvezen. Elle se nomme encore chapelle des Trois Vierges, à cause des trois statues de Notre-Dame qu'elle renferme : Notre-Dame de Grâce (en granit), Notre-Dame de la Clarté (en bois) et Notre-Dame des Sept Douleurs (en granit)."

Le Corentin, voilier de cabotage.

Concarneau.

Le Corentin, voilier de cabotage.
Le Corentin, voilier de cabotage.
Le Corentin, voilier de cabotage.
Le Corentin, voilier de cabotage.

Besoin de faire une petite pause !

Le Corentin, voilier de cabotage.
Le Corentin, voilier de cabotage.

Et c'est reparti !

Le Corentin, voilier de cabotage.
Le Corentin, voilier de cabotage.

Encore une journée qui se termine sur un joli coin de Bretagne.

Le Corentin, voilier de cabotage.
Le Corentin, voilier de cabotage.
Le Corentin, voilier de cabotage.
Le Corentin, voilier de cabotage.

Publié dans Découverte, Photos

Partager cet article

Repost0

Vite, à la plage !

Publié le par Bruno

Vite, à la plage !

Un cordon de dunes à traverser et bientôt le plaisir de courir sur le bord de la plage pour notre petite Giulia.

Vite, à la plage !
Vite, à la plage !

Nous traversons un champ de graminées "queue de lièvre" qui poussent dans le sable.

Vite, à la plage !

Ces graminées ont une utilité considérable car elles contribuent à fixer les dunes de l'érosion causée par les tempêtes. Leurs tiges fines se terminent d’inflorescences blanches et duveteuses, qui se balancent au rythme du vent, une image de nature, délicate et estivale.
 

Vite, à la plage !

Malgré un beau soleil, l'eau reste fraîche...

Vite mamé !
Vite mamé !

Vite mamé !

Vite, à la plage !

Bientôt l'heure du goûter: la spécialité régionale !

Le Kouign amann, ou gâteau au beurre, fut inventé en 1860 à Douarnenez en Bretagne. En effet, lors d'un jour de forte affluence dans son magasin, le boulanger Yves René Scordia dût approvisionner rapidement la boutique en gâteaux. Alors, sans tarder, connaissant parfaitement la technique de la pâte feuilletée, il réalisa, avec ce qu'il avait à portée de main, un habile feuilletage à base de pâte à pain, de beurre demi-sel et de sucre, successivement plié et replié, puis mis en forme et enfin cuit au four. Le Kouign Amann était né et le résultat fut délicieusement surprenant, avec sa délicate croûte dorée et caramélisée au goût subtil.

Excellent, à consommer avec modération, existe aussi avec du chocolat:  je ne sais dire mon préféré...

Vite, à la plage !

Partager cet article

Repost0

Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?

Publié le par Bruno

Un clic sur la photo pour agrandir !

Un clic sur la photo pour agrandir !

Le Stang-Ven.

C'est un lieu-dit très calme et reposant dans le sud Finistère, à 2km des plages et du site classé du Conservatoire du Littoral. Un sentier pédestre relie le gîte à plusieurs plages de sable fin, propice à la bronzette et autres activités. A proximité, un petit port pêche propose la vente directe de poissons à Trévignon.

Le gîte est une ancienne écurie transformée en maison de caractère. Confortable et bien équipé, il dispose d'une grosse cheminée en pierre et des murs de moellons. De quoi passer quelques jours au calme avec notre adorable petite Giulia, qui pour l'occasion fait l'école buissonnière.

Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?
Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?

La journée commence toujours par la promenade de Pixelle.

Le grand pré voisin est mis à disposition par le propriétaire pour que la belle puisse se défouler régulièrement, les plages lui étant encore interdite jusqu'au 30 septembre...

Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?
Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?
Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?

Le bonheur de voir son chien courir librement...

Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?
Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?
Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?

Les promenades dans les herbes hautes, fatiguent vite les petites jambes de Giulia...

Des épaules larges et confortables bien appréciées !
Des épaules larges et confortables bien appréciées !
Des épaules larges et confortables bien appréciées !

Des épaules larges et confortables bien appréciées !

Bien sur, il ne faudra pas oublier de cueillir quelques petites pommes pour Philibert, l'âne voisin. Notre visite est devenue quotidienne, même Pixelle s'en est fait un copain !

Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?
Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?
Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?
Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?

Fin de la première partie !

Qui a dit qu'il pleuvait toujours en Bretagne ?

Publié dans Découverte, Nature, Photos, Pixelle

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 > >>