Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

24 articles avec gend'inform

Nouvelle mise en garde !

Publié le par Bruno

1) Derniers faits sur la circonscription :
- Cambriolage rue de Bourgogne à LESDINS entre le 04/04 21h00 et le 05/04 09h00.
- Cambriolage rue de Savoie à HOLNON le 05/04 entre 08h00 et 17h00.
2) Vols de GPS de tracteur de marque JOHN DEERE et FENDT de nouveau signalés dans l'Aisne et les départements limitrophes.

3) Depuis le début d'année 2017, une nouvelle tentative d'escroquerie se développe :
Un individu se disant ouvrier se rend chez les riverains et prétexte une panne de téléphone pour emprunter celui de la victime. Ajoutant que le véhicule devant livrer les repas sur le chantier est en panne, il réclame ensuite de l'argent pour pouvoir acheter à manger à ses collègues. il indique qu'il remboursera plus tard, ce qu'il ne fait jamais. Il s'agit de petites sommes mais soyez vigilant, ne laisser personne entrer et ayez le réflexe du 17.

Publié dans Gend'inform

Partager cet article

Repost 0

Gend'inform !

Publié le par Bruno

Les cambrioleurs, qui sévissent aussi bien en ville qu’en campagne, ont plusieurs méthodes pour communiquer entre eux. Certains fonctionnent toujours à l’ancienne, en inscrivant des symboles (voir l' infographie ci-dessous) sur les maisons. Le plus souvent, il s’agit d’une croix qui indique un projet de cambriolage. Ces inscriptions indélébiles sont apposées sur la porte, son encadrement, une marche ou le trottoir. Il peut y en avoir une ou plusieurs.

Néanmoins, selon la gendarmerie, cette symbolique n’est plus la méthode favorite des voleurs. Le cambrioleur a su, lui aussi, tirer parti des nouvelles technologies. Il travaillerait désormais avec des GPS. La méthode est aussi très simple.

Pour le malfaiteur en plein repérage, il suffit de se mettre devant la maison à cambrioler et d’enregistrer sa position. Ensuite, il n’a plus qu’à transmettre les informations à ses complices qui retrouveront le lieu exact grâce aux coordonnées GPS.

" Mieux vaut une fausse alerte que pas d’alerte "

Dans les deux cas, le cambriolage arrive après le repérage. Et souvent "tout se passe très vite : 5 à 15 minutes par maison, pas plus", indique la gendarmerie. Une rapidité qui permet aux voleurs de visiter plusieurs habitations d’une même rue au cours d’une matinée, par exemple.

Pour les contrer, les forces de l’ordre font appel à la vigilance des riverains.

Visuel réalisé par la gendarmerie du Cher.

Visuel réalisé par la gendarmerie du Cher.

Bientôt les vacances de Pâques, pensez à signaler votre départ à la gendarmerie en utilisant le formulaire OTV:  (Opération Tranquillité Vacances).

Téléchargement du document ci dessous.

Publié dans Gend'inform

Partager cet article

Repost 0

Mise en garde de la gendarmerie.

Publié le par Bruno

Nouvelle arnaque par internet : vous recevez un courriel d'une connaissance qui veut vous expliquer une situation délicate et qui vous demande de la contacter uniquement par courriel car son téléphone a un problème. Si vous répondez, elle vous recontacte en vous demandant cette fois de l'argent et si cela fonctionne, elle en redemande encore plus.
L'adresse du mail est presque identique à celui de votre ami (une lettre ou un caractère différent uniquement pour ne pas éveiller les soupçons).

Soyez vigilant, si vous avez un doute, tentez d'appeler votre correspondant pour s'assurer que la démarche vient bien de lui et surtout ne pas envoyer d'argent.

Restons vigilants, n'hésitez pas à faire le 17.


 

Publié dans Gend'inform

Partager cet article

Repost 0

Les gendarmes du Nord alertent sur une arnaque en vogue ces dernières semaines.

Publié le par Bruno

Ne vous faites pas avoir ! Le cadeau peut sembler sympathique. Il est en fait empoisonné. On appelle ça l'arnaque à la clé USB. Explication des gendarmes du Nord qui appellent à la vigilance sur leur page Facebook : “Les pirates distribuent directement dans les boites aux lettres une clé USB, ou la laissent traîner dans un lieu public. Par curiosité vous la branchez sur votre ordinateur pour voir ce qu’elle contient… Apparemment rien, à part un virus.”

Une fois dans l'ordinateur, le virus se propage et donne aux pirates l’accès à toutes les données de l’ordinateur. Prudence donc. 

Fin 2016, la police australienne avaient remarqué le même type d'arnaque qui repose sur le fait que peu de gens résistent à brancher une clé USB inconnue sur leur ordinateur pour en connaître le contenu. Ces clés sont « très dangereuses, et occasionnent de graves soucis sur les ordinateurs concernés », avait précisé la police australienne.

Les gendarmes du Nord alertent sur une arnaque en vogue ces dernières semaines.

Publié dans Gend'inform

Partager cet article

Repost 0

Attention aux faux sites administratifs !

Publié le par Bruno

Consulter le nombre de points restant sur votre permis de conduire, acheter votre vignette Crit'Air, demander un extrait d'acte de naissance, une carte grise ou un extrait de casier judiciaire... Un certain nombre de démarches administratives peuvent se faire gratuitement en ligne en passant par les sites officiels de l'administration française. Il existe également des sites privés, souvent payants. Attention il peut s'agir d'arnaques !

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) rappelle aux consommateurs d'être attentifs vis-à-vis de certains sites commerciaux qui essayent de les tromper en prenant l'apparence d'un site officiel (usage du drapeau bleu-blanc-rouge, de la Marianne, référence à des ministères...).

Rien n'interdit à un professionnel (même étranger), ne dépendant d'aucune administration, de proposer un service payant du moment qu'il respecte un certain nombre de règles (le consommateur devant par exemple recevoir une information détaillée sur les tarifs pratiqués et une facture/confirmation de commande TTC). Il n'est cependant pas autorisé à prendre l'apparence d'un site officiel de l'administration.

Les sites officiels de l'administration se terminent par « .gouv.fr » ou « .fr » et non pas par « .gouv.org » ou « .gouv.com ». Par ailleurs, un site web en « .fr » n'est pas obligatoirement un site officiel, la société gérant ce site n'étant pas non plus forcément basée sur le territoire national.

C'est pourquoi, avant toute démarche, il est recommandé :
- de passer par le site www.service-public.fr, site officiel de l’administration française, qui propose des liens vers l’ensemble des services en ligne officiels ;
- de vérifier quelle société propose ce service et son sérieux par le biais du centre européen des consommateurs France (http://bit.ly/29TW6pu). Il peut également être alerté si vous avez payé une société étrangère et que vous n’avez reçu aucun document.

En cas de problème, vous pouvez aussi prendre contact avec :
- les services de la DGCCRF : http://www.economie.gouv.fr/courrier/80645
- les associations de consommateurs :http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Partenaires-283

Attention aux faux sites administratifs !

Publié dans Gend'inform

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 > >>