Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un an déjà ! le 1er décembre

Publié le par Bruno

Un an déjà ! le 1er décembre

"Ici Paris" s'est bien vendu sur l'hôpital !!! le 1er décembre 2013

Et cela fait déjà un an que l'heure de la retraite a sonné, que le temps passe vite. C'est vrai ce que l'on dit: qu'à la retraite nous sommes débordés, eh bien c'est le cas. Nous avons beaucoup d'occupations, le temps n'est pas compté et nous faisons les choses au fur et à mesure qu'elles se présentent. Les petits enfants nous occupent et nous gardent aussi jeunes que possible, et je ne vous parle pas d'Isis, qui a elle toute seule, nous prend une large part de notre temps, (éducation, sorties vélo, rando ...)

Travailler ensemble toutes ces années, avoir exercé tous les deux une profession formidable bien que souvent difficile et maintenant la retraite toujours à deux... Une vraie satisfaction !

Dépêchons nous d'être heureux et d'apprécier ces petits bonheurs qui rythment notre vie au quotidien.

"Le bonheur, c'est d'avoir quelqu'un à aimer, quelque chose à faire et quelque chose à espérer."

Un esprit occupé est un esprit heureux.

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Comment accueillir les mésanges au jardin à la veille de l'hiver.

Publié le par Bruno

Comment accueillir les mésanges au jardin à la veille de l'hiver.

Parfois embêtantes quand elles viennent picorer les fruits mûrs ou manger les jeunes pousses de salade, mais aussi très utiles quand elles mettent à leur menu, insectes ravageurs et autres moustiques du jardin.

Les mésanges sont de grandes dévoreuses de pucerons et de chenilles.

La mésange charbonnière (photo dans les bouleaux), reconnaissable à sa calotte et sa bande pectorale noires, est insectivore comme les autres mésanges (bleue, huppée, noire, nonnette). Sa présence est donc bénie des jardiniers. Il faudra donc l'aider à se nourrir l'hiver venu, lorsque ses proies favorites se feront plus rares.

Pour s'assurer une bonne fréquentation, installer les nichoirs adaptés, en début d'hiver. Le diamètre du trou d'accès détermine l'espèce de passereau qui s'y installera (28 mm pour la charbonnière, 25 pour la mésange bleue par exemple) qui l'occupera, ce qui n'empêchera pas les pique-assiettes (un merle ou encore le pic épeiche) de venir se servir...

Comment accueillir les mésanges au jardin à la veille de l'hiver.

Un pic épeiche et un merle s' invitent au passage !

Comment accueillir les mésanges au jardin à la veille de l'hiver.
Comment accueillir les mésanges au jardin à la veille de l'hiver.

Publié dans Flore et faune

Partager cet article

Repost 0

Recette de la semaine aux couleurs de l'automne !

Publié le par Bruno

Recette de la semaine aux couleurs de l'automne !

Tarte d'automne (pommes, noix et miel):

Une pâte sablée, du fondant avec des pommes bien sucrées, de la douceur pour le miel et du croquant avec les noix. ( les pommes et les noix peuvent être remplacées par des poires ou (et) des noisettes.)

Voilà un 4h bien sympathique avec un bon café, après une journée bien remplie...

Petite précision, prévoir de laisser reposer la pâte 2 heures, ou si le temps vous manque, optez pour la facilité avec une pâte toute prête.

La recette:

Pâte sablée: 1 œuf, 125 gr de beurre, 125 gr de sucre en poudre, 250 gr de farine

Garniture: 3 pommes, 1 c à café de sucre en poudre, 150 gr de cerneaux de noix, 3 œufs, 150 gr de cassonade, 3 c à soupe de miel, 50 gr de beurre, 1 c à soupe de farine, 1 c à café d'extrait vanille.

Dans un saladier, verser la farine. Couper le beurre mou en dés et l'ajouter à la farine. Le travailler pour obtenir un gros sable.

Dans un bol, casser l’œuf et le battre légèrement. Creuser un puits au milieu au milieu du mélange "farine" et y verser l’œuf et le sucre.

Travailler le mélange du bout des doigts. Mettre la pâte sur un plan de travail et l'écraser avec la paume de la main (la fraiser). Former une boule. Filmer et laisser reposer 2 h au frais.

Préchauffer le four à 180°, piquer le fond de pâte avec une fourchette et cuire à blanc 20 mn.

Une fois le fond de pâte cuit, le sortir et monter le four à 200°. Hacher grossièrement les noix. Réserver.

Peler, épépiner et couper les pommes en dés. Les faire revenir 5 mn à feu vif avec 1 c à café de sucre pour les faire caraméliser. Réserver.

Mélanger les œufs, la cassonade et le miel. Puis ajouter le beurre, la farine et la vanille. Bien mélanger. Puis ajouter 100 gr de noix hachées.

Étaler les pommes sur la pâte, y ajouter la garniture et parsemer du reste de noix hachées.

Cuire 10 mn à 200° puis rebaisser à 180° pendant 25 mn.

Un vrai régal !

Recette de la semaine aux couleurs de l'automne !
Recette de la semaine aux couleurs de l'automne !

Publié dans Recette de la semaine

Partager cet article

Repost 0

Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite

Publié le par Bruno

Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite

Le 19 octobre dernier, le blog proposait un article sur l'arrachage des betteraves dans le village, complété le 10 novembre par un papier, concernant cette fois l'enlèvement de l'immense silo de racines acheminées jusqu'à la sucrerie d'Origny qui se trouve à 18 kilomètres du village.

L'envie d'aller voir ce que pouvez ensuite devenir notre betterave sucrière était bien tentante...

Aussi, une sucrerie comme celle d'Origny ne se visite pas aisément, le site est classé SEVESO 2, c'est donc très encadré qu'a eu lieu un déplacement ce samedi 22 novembre sur les installations industrielles de ce groupe Tereos.

Je tiens à remercier particulièrement Laurent Cardon pour cette invitation offerte.

Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite

Le site d'Origny-Sainte-Benoite exerce des activités saisonnières de production de sucre et de séchage de pulpe, ainsi que, durant toute l'année, des activités de conditionnement de sucre, de production de sucres spéciaux, d'alcools et de bioéthanol. Il emploie 300 salariés permanents auxquels s'ajoutent 50 salariés saisonniers durant la campagne betteravière.

Quelques chiffres:

La sucrerie distillerie travaille les betteraves produites sur 23 000 hectares cultivés par 800 agriculteurs de l'Aisne, 900 camions au quotidien sur site, 20 000 tonnes de betteraves par jour, une production annuelle de 135 000 tonnes de sucre par an et de 330 000 m3 d'alcool.

Circuit depuis la plate forme de stockage.

( déchargement des camions) 44 000 tonnes pour une autonomie de 3 jours de fonctionnement de la sucrerie, les transporteurs ne roulent pas le mercredi et le dimanche, mais la sucrerie fonctionne 24 h sur 24, 7 jours sur 7.

Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite

De la betterave au morceau de sucre !

Photo de l'étape 4, inexploitable (problème technique)
Photo de l'étape 4, inexploitable (problème technique)
Photo de l'étape 4, inexploitable (problème technique)
Photo de l'étape 4, inexploitable (problème technique)
Photo de l'étape 4, inexploitable (problème technique)

Photo de l'étape 4, inexploitable (problème technique)

Les silos au bord des champs paraissent relativement propres, de plus nous avons vu dans l'article du 10 novembre dernier, que le chargement de ces racines se faisait avec de nouvelles machines, qui au passage secouaient les betteraves pour éliminer le plus de terre possible, la sucrerie n'a besoin que de la racine.

Néanmoins, 12 tonnes de pierres ainsi que 20 tonnes d'herbe et de terre sont extraites par jour lors du lavage à la sucrerie sur les 20 000 tonnes de betteraves traitées au quotidien.

Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite
Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite
Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite
Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite
Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite
Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite

Pas moins de 10 000 m3 d'eau journalier sont utilisés pour le nettoyage des racines, une eau qui est recyclée en permanence dans d'immenses bassins de rétention pour être réinjectée ensuite après filtration, dans le circuit de lavage des betteraves. Les boues séchées obtenues sont reprises pour amender les prochaines cultures.

Un des nombreux bassin de filtration

Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite

Notre betterave, une fois propre est dirigée vers la râperie pour être transformée en cossettes grâce à l'emploi de "peignes métalliques" Schématiquement la cossette ressemblance à du céleri râpé, mais elle présente 3 côtés pour permettre une meilleure récupération du sucre de la betterave.

Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite
Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite
Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite

Le devenir de la cossette !

Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite
Visite de la sucrerie d'Origny Sainte-Benoite

Le sucre extrait de la cossette, elle devient pulpe fraiche de betterave ou pellets déshydratés de 6 ou 8 mm de diamètre qui entreront dans l'alimentation du bétail.

Quant au jus obtenu, il sera chauffé dans d'immenses chaudières pour obtenir des cristaux de sucre qui après divers procédés industriels nous donneront le sucre blanc.

Les fours fonctionnent 24 h sur 24 pendant toute la saison bettravière
Les fours fonctionnent 24 h sur 24 pendant toute la saison bettravière
Les fours fonctionnent 24 h sur 24 pendant toute la saison bettravière

Les fours fonctionnent 24 h sur 24 pendant toute la saison bettravière

La distillerie

Elle produit de l'alcool brut obtenu par action des levures sur le sucre (fermentation), puis par distillation du vin fermenté. Les flegmes (Produit obtenu par distillation sans rectification d'un liquide alcoolique quand celui-ci n'est pas consommable (par opposition à eau-de-vie), subissent ensuite une opération de rectification qui consiste à les épurer par distillation multiple afin d'obtenir un alcool de haute pureté appelé "Surfin", destiné aux secteurs des spiritueux, de la parfumerie, de la pharmacie et de la vinaigrerie.

Les flegmes déshydratés servent aussi à produire le bio éthanol, destiné à l'incorporation dans les essences.

Une partie de la distillerie

Une partie de la distillerie

Échantillon des produits réalisés par la sucrerie

"Notre" silo de betteraves est dans ces sachets ...
"Notre" silo de betteraves est dans ces sachets ...
"Notre" silo de betteraves est dans ces sachets ...
"Notre" silo de betteraves est dans ces sachets ...

"Notre" silo de betteraves est dans ces sachets ...

En conclusion, comme nous le dit le guide lors de la visite, " la sucrerie est un immense tuyau, il y entre une betterave sale, il en ressort un morceau de sucre blanc"...

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!

Publié le par Bruno

Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!

Ce vendredi 21 Novembre s’est déroulée l’assemblée générale de l’association Remaucourt-Loisirs.

En présence d’Anne Cardon , Blandine Duprez, présidente, a fait le bilan des activités proposées cette année : Galette, Crêpes, Marches , Grillades, Brocante et traditionnelle repas d’automne .

Thérèse Hénon , trésorière, a présenté le bilan financier.

A noter que le scrabble du lundi 14h et le ping-pong le mardi à 18h sont toujours proposés à tous ceux qui seraient intéressés !

Avec Bruno Minette, secrétaire et rédacteur du blog brunoderemaucourt, ils ont échangé avec la quarantaine de personnes présentes pour trouver de nouvelles "pistes" pour des activités ou ateliers !

On a évoqué un atelier informatique, cuisine (avant Noël préparation de petits sablés,) décoration scrapbooking pour Noël…

Des sorties découvertes du patrimoine et du patrimoine industriel (avec chambre de commerce et office du tourisme )…

Toutes les idées sont les bienvenues…

Puis ce fût la dégustation du beaujolais et de ses cochonnailles que tout le monde a apprécié !!!

Merci à tous et n’oubliez pas de nous faire parvenir vos suggestions !!

Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!

Cru 2014, certains lui ont trouvé un goût de banane, ou encore un goût de fruits rouges ...

Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!
Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!
Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!
Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!
Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!
Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!
Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!
Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!
Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!

Notre fringant et sympathique Daniel,(au centre de la photo), toujours très en forme et bientôt nouvel adepte du web !

Soirée Beaujolais, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur!

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>