Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Randonnée autour du Lac vert et repas marcaire...

Publié le par Bruno

Randonnée autour du Lac vert et repas marcaire...

Des sentiers de randonnée bien balisés, une bonne carte IGN et c'est parti ! Isis toujours devant bien sur. Au fil des kilomètres, on découvre des panoramas à couper le souffle, magnifique les Vosges sous le beau soleil de septembre.

Randonnée autour du Lac vert et repas marcaire...
Randonnée autour du Lac vert et repas marcaire...
Randonnée autour du Lac vert et repas marcaire...

Lors de nos rencontres pédestres, il nous a été conseillé de faire une halte dans une des nombreuses fermes auberges de la région. Une cuisine simple et roborative est proposée dans un cadre magnifique, aux randonneurs fatigués et affamés par les kilomètres parcourus.

La ferme auberge est en vue !

Randonnée autour du Lac vert et repas marcaire...
Randonnée autour du Lac vert et repas marcaire...
Randonnée autour du Lac vert et repas marcaire...

Déjeuner avec vue sur les montagnes

Dans le massif des Vosges nous goûtons avec bonheur au plaisir des grands espaces et des bonnes tables aux tarifs très raisonnables. Le cadre naturel vivifiant et l’effort physique de la marche invitent à la gourmandise. A la beauté des panoramas de montagne viennent s’ajouter le plaisir de savourer les bons produits de la ferme. Si vous passez dans le coin, il vous faut absolument découvrir ces repas marcaires dans les fermes-auberges.

Vue de la terrasse de la ferme auberge.

Vue de la terrasse de la ferme auberge.

La tradition du repas marcaire

Ce repas typique de la Vallée de Munster tient son nom du marcaire, le fermier responsable de la fromagerie. Au menu de ce repas traditionnel on retrouve donc naturellement le fromage de Munster, mais aussi un potage ou une tourte de la vallée, des pommes de terre, "les roïgabrageldi" (pommes de terre en lamelles cuites pendant 2 à 3 heures dans le beurre fermier avec des oignons et du lard) mijotaient à feu doux accompagnées de la viande de porc fumée.

Deux entrées proposées.

Deux entrées proposées.

Le plat de résistance.
Le plat de résistance.

Le plat de résistance.

Pour la petite touche sucrée, vous pourrez choisir un siaskas, fromage blanc fermier arrosé au kirsch.

Desserts:  siaskas ou schlitte glacée.
Desserts:  siaskas ou schlitte glacée.

Desserts: siaskas ou schlitte glacée.

Un délicieux repas marcaire dans une ferme-auberge typique, c’est la récompense ultime du randonneur !

Publié dans Photos

Partager cet article

Repost 0

Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.

Publié le par Bruno

Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.

A quelques kilomètres de Gérardmer, au sud de Saint-Dié des Vosges, en remontant la Meurthe, les visiteurs les plus curieux peuvent découvrir une des plus belles vallées du massif vosgien. Le Défilé de Straiture, un sillon d’origine glacière, déchire le massif en pentes abruptes et caillouteuses, recouvertes de gigantesques épicéas. Creusé par l’érosion glacière puis modelé par les torrents, ce site est sans doute une des plus authentiques vallées vosgiennes. Au fond du défilé, juste avant l’élargissement de la vallée consentant les premiers pâturages, se niche la scierie du Lançoir.

Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.
Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.
Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.

Déjà présente au Moyen-Âge, elle fut reconstruite au XVIIème siècle après un incendie. Propriété des Ducs de Lorraine, elle passe sous contrôle de l’état français en 1766. Échappant de peu aux Allemands en novembre 44, elle resta propriété des Eaux et Forêts jusqu’en 1953.
(Propriété des Ducs de Lorraine, elle devient scierie domaniale après la révolution et sera gérée par les Eaux et Forêts jusqu’en 1953.)

Le long du cours de la petite Meurthe, depuis le XIème siècle, on a utilisé la force de l’eau pour soulager l’effort des hommes. La scierie du Lançoir est le dernier représentant de l’utilisation de cette énergie.

La petite Meurthe.
La petite Meurthe.

La petite Meurthe.

En amont de la scierie, on détourne une partie du torrent pour alimenter le canal d’amener.

L'eau du canal d'alimentation passe au travers d'une grille avant de dévaler 5 mètres en contre bas par une conduite d'accès aux pales de la turbine.
L'eau du canal d'alimentation passe au travers d'une grille avant de dévaler 5 mètres en contre bas par une conduite d'accès aux pales de la turbine.

L'eau du canal d'alimentation passe au travers d'une grille avant de dévaler 5 mètres en contre bas par une conduite d'accès aux pales de la turbine.

Libérée d’une chute de cinq mètres par l’ouverture d’une vanne, l’eau se précipite sur les pales de la dernière turbine Canson-de Montgolfier encore en activité en France. Elle peut l’entraîner jusqu’à 180 tours par minute.

Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.
Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.

Au sous-sol, la rotation est transmise directement par un arbre de couche relié à un système bielle-manivelle.

Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.
Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.
Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.

Le mécanisme, d’une grande simplicité, combine par sa précision technologique, le va-et-vient de la lame et l’avancée du chariot sur lequel est fixé le tronc à scier.
Dans le Haut Fer, la lame, légèrement oblique, ne coupe qu’en descendant.

Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.
Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.

L’ingéniosité rustique des générations de sagards* qui se sont succédées auprès de cette machine y a ajouté une alarme de fin de sciage et un arrêt automatique car d’autres tâches réclamaient sa présence.

Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.
Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.
Voyage dans le temps: la scierie du Lançoir.

Extrait vidéo de la visite.

Musique de François De Roubaix - Célèbre musique du film Les Grandes Gueules (1965) avec Bourvil & Lino Ventura, filmé en grande partie à la scierie à haut-fer de Cellet, Gérardmer, Vagney.

A regarder en HD 1080 (clic sur HD)

* Le sagard était le nom de l'ouvrier de la scierie. L’étymologie probable et lointaine de ce mot vient du latin "Secare" (couper), devenu "Segare" (scier). En patois lorrain: lo seg (la scie). Lo segatt (la petite scie ou encore la soyotte). En italien et espagnol "la sega" signifie scie. En allemand, sägen veut dire scier.

Le "sagard" était payé au rendement. Au milieu du XIXème siècle, il sciait 100 planches minimum par jour pour 18 heures de travail ! En 1960, il travaillait encore 14 heures par jour. Le revenu tiré de la scierie étant insuffisant, avec son épouse, ils cultivaient un lopin de terre et élevaient une vache, un cochon et une basse-cour, vivant en cela en autarcie alimentaire.

En 1953, le dernier sagard, René Durand, rachète la scierie aux "Eaux et Forêts". Il cessera son activité en 1965.
30 ans plus tard, son fils Jean entreprend avec un groupe d’amis et le soutien du Parc des Ballons des Vosges de restaurer ce patrimoine. Ce travail est couronné en 1997, par l’inscription à l’inventaire des monuments historiques.

Ce patrimoine est désormais la propriété de la Communauté de Communes de la Haute Meurthe.
A quelques pas des plus grands épicéas d’Europe et de la bergerie de Straiture, la scierie du Lançoir accueille tous les publics et propose une visite de découverte et de partage des moments de la vie du sagard.

(Sources office du tourisme Saint-Dié-des-Vosges)

Lors d'une visite à cette vieille scierie hydraulique, monument historique classé, quand la lame du Haut-fer mord le bois, on touche du doigt le lien qui unit intimement le savoir-faire des hommes, l'eau et la forêt.

Publié dans Photos

Partager cet article

Repost 0

Adieu à notre cabine téléphonique.

Publié le par Bruno

Adieu à notre cabine téléphonique.

Le 4 Juin 2016 un article du blog annonçait l'enlèvement prochain de la cabine téléphonique face à la Mairie, ça y est, c'est fait, elle vient d’être enlevée et ne sera pas remplacée.

En 2016, tout doit disparaître, ou presque. Du moins pour les cabines téléphoniques dont Orange n’a plus d’obligation de service.

Avant le 10 juillet 2015, Orange, et France Télécom avant lui, avait obligation d’assurer de fournir, sur l’ensemble du territoire français, un service d’accès à un téléphone public. Et ce, au nom de ce qu’il était d’usage d’appeler le "service universel". Mais ça, c’était avant. Avant le 10 juillet, donc, et l’adoption de la loi Macron dont un article autorise Orange à supprimer la totalité de son parc de cabines téléphoniques.

La nôtre n'a pas fait exception à la règle. Un relevé de l'entreprise Orange arrivé en Mairie en Juin dernier, indiquait que la cabine n'était plus utilisée depuis très longtemps, justifiant son enlèvement.

Cette cabine laissée à l'abandon était devenue peu à peu, une véritable "verrue" sur le trottoir fleuri à l'entrée du village.

Merci pour la photo à A. Cardon, qui assurait la permanence de Mairie au moment de son enlèvement.

Publié dans Le village

Partager cet article

Repost 0

Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.

Publié le par Bruno

J'ai un petit faible pour "Félicie".

J'ai un petit faible pour "Félicie".

Chaque année, deux fois par an, le bel écrin de la Vallée de Munster est le théâtre d’une fête attendue : la transhumance de quelques troupeaux qui redescendent dans la vallée après un été sur la montagne.
Une belle occasion pour découvrir les vaches de la race vosgienne, mise à l’honneur pour cet événement. Les éleveurs mettent alors aux vaches, les plus belles cloches lustrées pour ce grand jour. Les sonorités variées de ces clarines forment un joyeux carillon que l'on entend de loin. De quoi participer à un spectacle folklorique étonnant, et aussi de passer un agréable moment "sportif" au cœur de cette belle vallée alsacienne!

Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.

La ferme du Versant du Soleil à Hohrod (2 km de Munster), perpétue la tradition de la vallée de Munster notamment en effectuant la transhumance entièrement à pied.

En juin, le troupeau quitte la ferme pour aller aux pâturages sous le col de la Schlucht. Environ 10 jours plus tard, il monte au Gazon du Faing à 1200 mètres d'altitude. Les vaches y resteront jusque fin septembre.

Arrivés tôt le matin à la ferme, un co-voiturage est assuré par les locaux pour nous amener vers les hauts pâturages, ambiance assurée.

Le haut pâturage, bientôt la descente vers la ferme dans la vallée.

Le haut pâturage, bientôt la descente vers la ferme dans la vallée.

Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.
Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.

Aujourd'hui, elles redescendent dans la vallée et nous les accompagnons sur le chemin du retour sur une bonne dizaine de kilomètres au travers de la forêt vosgienne.

Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.
Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.

Les derniers kilomètres se font sous un soleil de plomb, terminé la fraicheur de la forêt.

Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.
Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.
Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.

A l'arrivée à la ferme d' Hohrod, troupeau et marcheurs sont accueillis à l'entrée du village par les sonneurs de cors des Alpes.

Une sonorité impressionnante dans la vallée.

Une sonorité impressionnante dans la vallée.

Ambiance sonore.

Montage vidéo

A regarder en HD 1080 (clic sur HD)

Un instrument de communication...

L'origine du cor des Alpes est très lointaine dans le temps et l’espace. En effet, il y a des raisons de penser que le cor des Alpes a trouvé son origine dans la canne de jonc (Heulrohr).
Depuis les temps les plus reculés, les bergers de haute montagne et les pâtres (senner) du Tibet s’en servaient pour adresser des messages, des "appels" d’un versant à l’autre des montagnes, d’une vallée à l’autre, grâce à la grande portée du son (jusqu’à 7 km):
- signal pour rassembler les bêtes ;
- demande d’aide en cas de danger : foudre, accident ;
- indication de la position des troupeaux ;
- fin de journée de travail, ou encore le retour de la transhumance.
Le cor des Alpes est l’ancêtre des instruments de communication.

Le matériel du haut pâturage est rentré à bon port malgré les sentiers escarpés.

Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.
Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.

La ferme du Versant du Soleil, organise une grande fête à l'occasion de la dernière étape de la transhumance.

Le troupeau semble heureux d'être arrivé, nous aussi, après ce périple de 4 heures sur des sentiers escarpés.

Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.

Maintenant, place à la fête et animations diverses...

Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.
Une randonnée "folklorique" et retour de transhumance dans la vallée de Munster.

Après l'effort...

Isis, en attente d'un morceau de flammeküeche !
Isis, en attente d'un morceau de flammeküeche !
Isis, en attente d'un morceau de flammeküeche !

Isis, en attente d'un morceau de flammeküeche !

Une bien belle journée avec de belles rencontres.

Publié dans Photos

Partager cet article

Repost 0

Recette de la semaine.

Publié le par Bruno

La vallée du Munster.

Panoramique de l'entrée de la vallée. (clic sur la photo pour l'agrandir)

Panoramique de l'entrée de la vallée. (clic sur la photo pour l'agrandir)

Le fromage de Munster est un fromage à base de lait de vache à pâte molle et à croûte lavée. Selon la légende son origine remonte au VIIe siècle lorsque les moines du monastère commencèrent à le fabriquer.
A l’époque, c'était une façon de conserver le lait. Dans la vallée de Munster, ce fromage à forte personnalité est toujours produit de façon artisanale et bénéficie de l'appellation d'origine contrôlée (AOC) depuis 1969.

Recette de la semaine.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 kg de pomme de terre à chair ferme
  • 1 Munster fermier d'environ 450 g
  • 200g d'oignons émincés
  • 200 g de lardons fumés
  • 1 cuillère à soupe d'huile
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 verre de vin blanc
  • sel et poivre

Préparation:

Épluchez les pommes de terre, coupez-les en grosses lamelles (d'environ 1,5 cm de côté), placez-les dans une casserole d'eau salée (avec une cuillère à soupe de sel), et portez à ébullition, puis faites cuire pendant environ 10 à 15 minutes.
Surveillez la cuisson des pommes de terre en y plantant la lame d'un couteau. Elles doivent rester un peu fermes.
Retirez-les alors du feu et égouttez-les.

Faites chauffer l'huile dans une poêle, ajoutez l'oignon et faites-le suer en remuant avec une cuillère en bois.
Ajoutez les lardons et faites les suer aussi pendant quelques minutes en continuant de remuer.

Beurrez un plat à gratin puis garnissez-le avec la moitié des lamelles de pommes de terre.
Versez la moitié du mélange oignons-lardons.
Ajoutez le reste de lamelles de pommes de terre et le reste des oignons-lardons.
Nappez de crème fraîche. Assaisonnez (attention: les lardons et le Munster contiennent déjà du sel).
Découpez le Munster en tranches d'un demi centimètre d'épaisseur et disposez-les sur la dernière couche de pommes de terre.
Enfournez pour environ 30 minutes à; 200° (pas de préchauffage)

A mi-cuisson, ajoutez un verre de vin blanc.
Lorsque le Munster est à peine doré et coulant, retirez du four et dégustez!

Bon appétit !
Recette de la semaine.
Recette de la semaine.

Publié dans Recette de la semaine

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 > >>