Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

39 articles avec cote jardin eco

Iris et la pluie.

Publié le par Bruno

Iris et la pluie.
Iris et la pluie.

Il pleut... Pas assez pour le jardin et trop pour ces belles éphémères.

Iris et la pluie.
Iris et la pluie.

Publié dans Photos, Côté jardin éco

Partager cet article

Repost 0

Encore un mois d'avril qui se termine, avec une météo bien compliquée pour les jardiniers...

Publié le par Bruno

Rien ne pousse au jardin. La chute des températures et les gelées nocturnes d'avril mettent en péril les prochaines récoltes. Les arbres fruitiers, une fois encore ne donneront aucun fruit cette année, tout a gelé. Les températures restent en dessous des normales saisonnières, avec un vent du Nord qui assèche la terre.

Semer en pleine terre nécessite un minimum de 12° (ce qui n'est pas le cas en ce moment) et de la pluie, absente depuis plusieurs semaines, au grand dam des jardiniers, même si une petite averse tombée hier, est passée quasi inaperçue, laissant la terre aussi sèche.

Les plants de courgettes, potirons et butternuts poussent tranquillement dans le garage où la température est plus clémente en attendant des jours meilleurs.

 

Température semaine dernière (- 6°) sur les pommes de terre ... encore bien au chaud sous le paillage épais.

Température semaine dernière (- 6°) sur les pommes de terre ... encore bien au chaud sous le paillage épais.

Cette année, la machine à broyer va me permettre de transformer en bois raméal fragmenté (BRF)* les branchages, les rameaux,(autrefois destinés à la déchetterie) lors des tailles ou l'abattage d'arbres. Le BRF est utilisé pour garnir les massifs mais aussi dans le jardin, en protection pour les plantations de courgettes, tomates, etc. Les déchets d'hier, deviennent alors un paillis pour le potager, paillis qui nourrit le sol, limite le développement des mauvaises herbes et l'évaporation de l'eau.

* BRF = Bois Raméal Fragmenté. Raméal vient de rameau. Fragmenté veut dire broyé ou déchiqueté.

Une efficacité remarquable ! Ces copeaux de bois frais, très riches en lignine, vont se décomposer et améliorer sérieusement la terre du potager.
Une efficacité remarquable ! Ces copeaux de bois frais, très riches en lignine, vont se décomposer et améliorer sérieusement la terre du potager.

Une efficacité remarquable ! Ces copeaux de bois frais, très riches en lignine, vont se décomposer et améliorer sérieusement la terre du potager.

Les copeaux sont étalés en une couche de 3 à 5 cm d’épaisseur. Ce paillis protège le sol, maintient l’humidité, encourage la vie des milliers de champignons et autres organismes, et limite de plus la pousse des mauvaises herbes.
L'épandage se fait sur terrain sain, un piétinement annihilant tous les efforts fournis. Le BRF ne doit pas être stocké en tas pour éviter une montée en température trop importante. Si le terrain est déjà mis en culture, même dans le cas d’un potager, aucune préparation n’est nécessaire ; il est possible d’épandre le broyat directement. Une fois cette couche étalée, le jardinier devra, au printemps, soit l’enfouir superficiellement au croc, soit la maintenir en paillis encore un peu.
Dans ce dernier cas de figure, il devra écarter les fragments pour dégager des lignes de semis ou de plantation. Le broyat sera alors progressivement ramené au pied des plantes au fur et à mesure de leur croissance.
Les sols recouverts de BRF conviennent à la plupart des légumes qui se repiquent (tomates, aubergines, choux…), qui se plantent (pommes de terre) ou aux semis à grosses graines (fèves, betteraves, potirons, courgettes, haricots…).
Petite mise en garde: Il faut éviter de broyer de grandes quantités de bois résineux (thuyas, sapins…) car cela risque d’acidifier le sol. Donc maximum 20 % de bois résineux en mélange avec des feuillus.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article

Repost 0

Une belle journée en plein air !

Publié le par Bruno

La saison du bois se termine, reste quelques m3 à refendre et les outils seront nettoyés, rangés jusque l'hiver prochain.

Quel bonheur cette machine à fendre les bûches, 12 tonnes de pression sur le fendoir, les billes de bois ne résistent pas longtemps. Plusieurs m3 réalisés en quelques heures aujourd'hui, je n'ose imaginer le temps passé et surtout le mal en utilisant le merlin de 2kg500...

Encore un joli tas de bois, les enfants seront heureux devant un bon feu de cheminée les hivers prochains.

Encore un joli tas de bois, les enfants seront heureux devant un bon feu de cheminée les hivers prochains.

Une belle journée en plein air !
Une belle journée en plein air !

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article

Repost 0

La chicorée pain de sucre: une salade qui résiste bien au froid.

Publié le par Bruno

La toute dernière récolte ce 29 janvier 2017 surtout après quinze jours de froid intense et une baisse du thermomètre jusqu'à - 9°.

La salade, débarassée de ses feuilles cuites par le gel, présente encore un cœur croquant.

La salade, débarassée de ses feuilles cuites par le gel, présente encore un cœur croquant.

Dans l'Égypte antique, la salade était associée au dieu Min et à la fécondité. C'est certainement l'aspect de la sève blanchâtre qui lui a valu cette association symbolique perdurant encore en Égypte, où l'on prête à la salade des propriétés aphrodisiaques...

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article

Repost 0

Salades du jardin.

Publié le par Bruno

Elles ont tenu le coup malgré la période de grand froid que nous traversons. Manger de la salade du jardin en janvier est un vrai plaisir.

La chicorée pain de sucre est une salade d'hiver croquante et délicieuse. Elle se consomme crue ou cuite en gratin, au jus ou à la béchamel, un peu comme les endives.

Salades du jardin.

Les premières feuilles ont été cuites par le gel mais les cœurs restent bien fermes et croquants...

Salades du jardin.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>