Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Histoires oubliées du houx et du gui.

Publié le par Bruno

Histoires oubliées du houx et du gui.

Le houx pour Noël et le gui pour l'an neuf !

Plantes de Noël et du jour de l'an par excellence, le houx et le gui, habillent traditionnellement nos tables et nos portes, sans que l'on sache le plus souvent pourquoi !

Tous les ans, nous décorons nos tables de Noël de branches de houx, ou en faisons des couronnes à suspendre à nos portes. Pourtant qui connaît l’origine de cette tradition ?
Plante vénérée pour ces qualités thérapeutiques par de nombreuses civilisations, elle tenait ses lettres de noblesse chez les Chrétiens, de son rôle dans la survie de la Sainte Famille lors de l’exil en Égypte. L’histoire veut que pourchassés par les soldats d’Hérode, Joseph Marie et Jésus trouvèrent refuge derrière un houx, à l’approche d’un soldat, celui-ci étendit ses branches pour les cacher. Marie aurait alors béni le houx en lui conférant la capacité à rester vert toute l’année. De nombreux rites religieux existaient autour du houx, ces derniers ont disparu, mais les superstitions populaires sont encore vivaces et la tradition perdure.

Au gui, l'an neuf !

Histoires oubliées du houx et du gui.

Parasite des feuillus et conifères, le gui est la plante des druides, qui voyaient en lui une plante miracle, capable de guérir de tous les maux. Les Celtes avaient pour habitude d’en accrocher à leur porte en guise de protection. Son nom signifierait "celui qui guérit tout", cette plante aux multiples vertus, sera décrétée païenne par les chrétiens au IVe siècle. C’est à cette époque que la fête de Noël est instaurée en lieu et place de l’ancienne " Sol Invistis" la fête païenne de Mithra, le dieu du soleil invaincu ! Du coup le gui fut banni est remplacé par le houx. Les superstitions et traditions populaires résistèrent malgré tout, l’une d’entre elle voulait que deux ennemis se croisant sous le gui déposent leurs armes pour faire une trêve, c’est sans doute à elle que l’on doit de toujours pouvoir s’embrasser sous le gui.

Histoires oubliées du houx et du gui.

Selon la tradition, pour apporter bonheur et prospérité, il est d’usage de s’embrasser sous une branche de gui lors de la nouvelle année.

Il est coutume d’accrocher une gerbe de gui au plafond (pour nous, c'est fait ...) ou au-dessus de sa porte d’entrée. A chaque fois que deux personnes se rencontrent sous le gui, elles sont supposées s’embrasser et choisir une baie de la gerbe de gui. Ce geste, en apparence un peu étrange, est censé renforcer une amitié durable et porter chance.

Le blog vous souhaite un joyeux réveillon ! et à l'Année Prochaine ...

Partager cet article

Repost 0

La recette de la semaine: une idée pour le réveillon de demain !

Publié le par Bruno

La recette de la semaine: une idée pour le réveillon de demain !

La Langouste Thermidor

Ingrédients pour 4 personnes:

2 langoustes de 600 à 700 gr, de préférence fraîches, mais si elles sont congelées, on obtient un tout de même bon résultat.

10 cl de vin blanc sec, un paquet de fumet de poisson déshydraté, 2 échalotes, 2 c à s de crème fraîche, 1 c à s de moutarde légère, 40 gr de parmesan, 1 pincée de cerfeuil haché, 1 pincée d'estragon haché, 40 gr de beurre, 40 gr de farine, sel poivre, piment d'Espelette.

La recette:

Faire bouillonner 2 litres d'eau avec votre fumet de poisson déshydraté, saler. Plonger les langoustes pendant 5 mn. Les sortir du bouillon, les couper en deux, dans le sens de la longueur.

Faire une réduction avec le vin blanc, échalotes, estragon, cerfeuil ciselé et 50 cl de fumet de poisson, laisser réduire.

Faire un roux avec 40 gr de farine et 40 gr de beurre. Passer au chinois votre fumet de poisson avec les herbes. Verser sur votre roux froid. Faire bouillir votre béchamel, ajouter la crème fraîche et la moitié du parmesan râpé, ajouter votre moutarde, rectifier votre assaisonnement.

Poser vos demi-carapaces dans les plats de cuisson individuels ou dans un grand plat unique.

Enlever la chair des queues de langoustes, verser dans chaque carapace un peu de sauce thermidor, répartir les morceaux de langouste.

Les napper de sauce et parsemer du reste de parmesan et un soupçon de piment d'Espelette.

Passer le plat sous le grill du four très chaud et laisser gratiner pendant 3 à 4 mn.

Servir très chaud aussitôt.

La recette de la semaine: une idée pour le réveillon de demain !

Bon appétit ! et bon réveillon ...

La recette de la semaine: une idée pour le réveillon de demain !

Publié dans Recette de la semaine

Partager cet article

Repost 0

Dernière minute !

Publié le par Bruno

Dernière minute !

Précision importante sur l'affiche " Invitation pour la Galette des Rois", l'heure du rendez-vous n'a pas été précisée, il s'agit d'un oubli de ma part ....

Rendez- vous donc le samedi 10 Janvier à 20h30 à l'Espace Pierre Proix.

Merci de faire circuler cette information.

Partager cet article

Repost 0

Première offensive de l'hiver, bonne froidure pour le jardin.

Publié le par Bruno

Première offensive de l'hiver, bonne froidure pour le jardin.

Voilà enfin le retour du froid, au jardin tout est prêt, les légumes sont stockés en silo ou rentrés au congélateur, le terrain est bêché à grosses mottes (le gel se chargera de les émietter). Les fruitiers sont taillés, les feuilles mortes ramassées, reste plus qu'à attendre la neige...qui était annoncée.

Cette neige qui a une action fertilisante en apportant l’azote de l’air qu’elle fixe dans le sol. La neige a une action désinfectante du sol. En fondant elle maintient une température basse dans le sol empêchant ainsi le développement des micro-organismes tel les champignons. Lorsque la neige tombe en abondance, vous pouvez l’utiliser pour retarder le départ en végétation des pêchers, cerisiers… Vous pouvez accumuler la neige autour de leur pied. En refroidissant les racines, on retarde la montée de sève. La floraison sera repoussée après les gelées tardives de printemps.

Première offensive de l'hiver, bonne froidure pour le jardin.

Tous les jardiniers craignent le gel. Il a pourtant des avantages non négligeables. Comme mentionné ci dessus, le gel " travaille" les grosses mottes du labour d’automne et les fait éclater permettant une préparation du sol. Il détruit les champignons et limite les parasites. Il permet la portance du sol permettant de travailler les pieds au sec (taille, nettoyage) sans abîmer la structure du sol gorgé d’eau. Il provoque la maturité de certains légumes (mâches). Les gelées à redouter sont celles qui surviennent alors que la végétation vient de démarrer. Elles provoquent des dégâts importants lors de l’éclosion des bourgeons, sur les jeunes pousses, et sur les fleurs.

En définitive, le froid est bien utile au jardin. Principalement pour la préparation du sol, le scénario idéal est le suivant : labour grossier d’automne (sol argileux et lourd) pris par le gel, fumier (bien décomposé) épandu ou incorporé au sol, neige venant recouvrir le tout, attendre et retourner le tout par un griffage ou un fraisage léger de printemps. Cependant attention, il ne faut pas enterrer les flocons de neige ou une pellicule de gelée blanche sinon on "enterre" aussi le froid. Cela aurait pour conséquence de retarder le réchauffement du sol à l’arrivée du printemps.

Reste plus qu'à attendre le retour des beaux jours !

Première offensive de l'hiver, bonne froidure pour le jardin.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article

Repost 0

Le programme de Remaucourt-Loisirs pour 2015

Publié le par Bruno

Les dates à retenir ...

Le programme de Remaucourt-Loisirs pour 2015

... Et déjà, pour bien commencer 2015 qui se profile à l'horizon, venez savourer le 10 Janvier "La Galette des Rois", dans la joie et la bonne humeur !

Le programme de Remaucourt-Loisirs pour 2015

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>