Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Promenade chemin du Tilloy à Remaucourt.

Publié le par Bruno

Promenade chemin du Tilloy à Remaucourt.
Promenade chemin du Tilloy à Remaucourt.

Bientôt la fin des vacances...

Promenade chemin du Tilloy à Remaucourt.
Promenade chemin du Tilloy à Remaucourt.

Temps gris, imaginez la même photo avec un ciel bleu et son rayon de soleil...

Promenade chemin du Tilloy à Remaucourt.

Le sol, jonché de feuilles mortes forment un tapis multicolore qui crisse sous nos pas. Dans l'air une agréable odeur, mélange de terre, de feuilles en décomposition et d’humidité ambiante si particulière à cette saison. Les plus belles sont ramassées pour confectionner des couronnes d'automne lors des prochains mercredis après-midi à la maison.

Promenade chemin du Tilloy à Remaucourt.

Publié dans Le village

Partager cet article

Repost 0

L'ami Daniel, un fin pêcheur !

Publié le par Bruno

La chanson de Bourvil de 1950: "le pêcheur au bord de l'eau."

L'ami Daniel, un fin pêcheur !

Un Remaucourtois à l'honneur sur le blog.

Pêcheur et chasseur depuis son plus jeune âge, Daniel vient de prendre un beau brochet de 2 kg700 pour 70 cm dans le Noirieu, ce n'est pas là son plus beau record... Le brochet a été capturé avec un vif*, à la ligne flottante montée avec un hameçon triple.

Bravo à lui !

* (Petit poisson qui sert d'appât).

Une belle prise !
Une belle prise !

Une belle prise !

Exemple de montage de ligne à brochet.
L'ami Daniel, un fin pêcheur !

Partager cet article

Repost 0

Symphonie de couleurs d'Automne à la maison.

Publié le par Bruno

Symphonie de couleurs d'Automne à la maison.
Symphonie de couleurs d'Automne à la maison.
Symphonie de couleurs d'Automne à la maison.

Ce changement de couleurs automnales est un vrai miracle de la nature. Au printemps et en été, les feuilles, largement nourries par le fonctionnement intense de l'arbre, sont bourrées de chlorophylle qui leur donne cette couleur verte. Lorsque les températures baissent et les jours diminuent, l’activité de l'arbre ralentit, les feuilles ne sont plus autant alimentées et la chlorophylle cède progressivement la place à la production d’autres pigments qui colorent les feuilles en jaune ou en rouge avant de s'envoler au moindre coup de vent...

Ce matin, les feuilles mortes envahissent la pelouse et les terrasses. J'utilise la tondeuse pour les ramasser et surtout afin de bénéficier d'un broyage en même temps. Au potager, l'espace en jachère se couvre peu à peu d'un épais lit de feuilles mortes recouvertes d'une couche de cendres de bois afin d'éviter l'envahissement de mauvaises herbes.
De plus, en se décomposant, les deux matières libéreront azote et potasse pour les cultures futures. Les micro-organismes et vers de terre présents dans le sol, se trouveront stimulés pour bénéficier ainsi, de manière très naturelle, d'une terre légère et fertile au printemps prochain.

Symphonie de couleurs d'Automne à la maison.
Conséquence du changement d'heure le week-end dernier, 18h la nuit est déjà tombée...
Lune rousse derrière la maison.

Lune rousse derrière la maison.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article

Repost 0

Recette de la semaine.

Publié le par Bruno

Recette de la semaine.

Les arrosages quotidiens au purin d'ortie "maison" et à l'eau de citerne, pendant la canicule de l'été dernier, ont été bénéfiques aux jeunes plants de poireaux.

Cette semaine la recette de saison sera donc une tourte de "poreaux", de moules et de Saint Jacques.

Ingrédients:

2 pâtes feuilletées, une dizaine de noix de Saint Jacques entières (surgelées), 100 gr de moules décortiquées (surgelées), 2 beaux poireaux, 20 cl de crème fraîche liquide, 2 échalotes, 2 gousses d'ail, une branche de persil, 1/2 verre de vin blanc, 2 pincées de quatre épices (clou de girofle, muscade, curry et gingembre), sel et poivre à sa convenance.

Préparation:

Lavez et coupez les poireaux puis faites-les cuire à la vapeur. Réservez. Dans une poêle, faites dorer les Saint Jacques sans ajouter de matière grasse. Émincez l'ail, les échalotes, le persil puis rajoutez-les à la poêle. Ajoutez ensuite les poireaux, les moules, du sel, du poivre et les quatre épices.

Versez le vin blanc et laissez réduire puis ajoutez la crème fraîche. Réservez.

Étalez une des pâtes au fond d'un moule, ajoutez la préparation et recouvrez avec l'autre pâte. La poêlée ne doit pas être trop liquide, sinon la pâte feuilletée sera molle en cuisson au four. Badigeonnez de jaune d’œuf et enfournez à 200°C pendant 20 minutes.

Bon appétit !

Recette de la semaine.

Publié dans Recette de la semaine

Partager cet article

Repost 0

Visite du pic épeiche ce matin dans le pommier.

Publié le par Bruno

Tambourinage et chant du pic épeiche.

Les pics picassent ou pleupleutent lorsqu’ils chantent.

Mise au point difficile, pas le bon objectif pour deux photos prises hâtivement ! (forcément la belle Isis arrive à la fenêtre en aboyant)...

Le chant:

Le pic épeiche a pour cri typique une note explosive courte, sèche et haut-perchée "Kix". Il émet aussi des "chick" plus doux et plus bas.
Contrairement aux oiseaux chanteurs, le pic épeiche utilise les tambourinages comme moyen de communication, notamment pendant les parades territoriales de février à mai. La cadence est de 5 à 20 coups de bec par seconde avec une fréquence de 5 à 6 tambourinages par minute. Un mâle non accouplé peut tambouriner jusqu'à 600 fois par jour.

Visite du pic épeiche ce matin dans le pommier.
Visite du pic épeiche ce matin dans le pommier.

C'est le plus commun et le plus répandu des pics bigarrés dans son aire de répartition. Son plumage est noir et blanc et le bas-ventre rouge vif. Chez le mâle, un carré rouge est présent sur la nuque tandis que chez la femelle la calotte est entièrement noire. Les jeunes ont la calotte entièrement rouge, souvent striée, ce qui peut parfois porter à confusion avec le pic mar.
Le dos est noir sauf une grande tache blanche visible de chaque côté.
Le bec puissant et pointu est noir. Les yeux sont foncés, entourés d'une fine bande blanche.
La langue des pics épeiches est effilée, très longue, visqueuse et pourvue de nombreux corpuscules, dont l'extrémité petite, plate et pointue, est ornée de petits crochets. Elle peut-être projetée loin en avant. Les pattes et les doigts sont grisâtres. Les doigts sont pourvus d'ongles solides et recourbés. Deux sont dirigés en avant et deux en arrière, ils leur permettent de grimper facilement aux arbres tout en prenant appui sur les plumes de la queue, excessivement robustes.

L'alimentation:

Ce pic a une nourriture très variée, constituée de petits invertébrés, de graines et de fruits. A la bonne saison, il consomme essentiellement des insectes qu'il trouve en explorant les troncs et les branches, et le lichen des acacias à l'arrière saison. Il ne dédaigne pas les nichées d'autres cavernicoles telles les mésanges.

Sources: IOC World Bird List (v4.3), Gill, F and D Donsker (Eds). 2014

Publié dans Flore et faune

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 > >>